Connect with us

Hi, what are you looking for?

Afrique

La réponse de Mosengo à cette question d’un journaliste : « au Cameroun on dit que vous manquez de respect aux autorités… »

Aux côtés de Dr Patrice Motsepe, le président de la CAF, Veron Mosengo l’actuel secrétaire général de la confédération a été interpellé par un confrère camerounais en conférence de presse ce 26 novembre, qui a souhaité le faire réagir sur l’image que l’opinion camerounaise a de lui depuis un certain temps. Notamment dans le cadre du processus d’organisation de la CAN 2021 (Cameroun 2022).

A la suite de l’assemblée générale de la CAF, tenue au Caire le 26 novembre 2021, une conférence de presse a été organisée par les services spécialisés de la CAF. L’objectif étant de revenir plus en détail sur les décisions fortes qui ont été prises.

Au-delà de la position favorable de la CAF pour une Coupe du Monde tous les deux ans, ou de l’organisation prochaine d’une super ligue africaine, une question a été directement posée au SG Mosengo, qui s’est illustré ces derniers temps dans la rédaction de courriers jugés caustiques par certains observateurs, en destination de plusieurs fédérations sur le continent.

« M. Mosengo vous avez déjà adressé deux lettres au Cameroun. Une, le deux septembre par rapport au match Cameroun vs Malawi. Et l’autre le 17 novembre dernier (lettre relative aux inquiétudes de la CAF sur l’organisation de la prochaine CAN). Au Cameroun on dit que vous manquez de respect aux autorités à travers vos correspondances. Est-ce que quand vous écrivez ces lettres vous avez des informations fiables ? » S’est interrogé notre confrère.

Véron Monsengo de lui répondre : « la CAF n’est pas une institution qui est là pour dire n’importe quoi. La CAF c’est une institution respectée et respectable. Si nous avons manqué de respect à qui que ce soit par le contenu de notre correspondance que vous n’êtes pas censé être en possession, je présenterai mes excuses si c’est le cas. Je peux vous assurer qu’entre les autorités camerounaises et la CAF, il n’y a aucun problème. Si vous déformez les contenus des courriers ça c’est votre problème. Il n’ya rien entre le gouvernement camerounais et la CAF. »

La rédaction !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi :